Sélectionner une page

Les opérations de réception-tri s’appliquent à l’ensemble des DMR réceptionnés :

  • en provenance des services utilisateurs,
  • lors de la 1ère mise en service,
  • en prêt ou en dépôt,
  • retournés après réparation, révision ou maintenance.

Les DMR utilisés et réceptionnés ont fait l’objet d’un prétraitement et peuvent être associés à des conteneurs, paniers ou plateaux réutilisables. Les DMR en provenance des services de soins sont contenus dans des bacs fermés. Ces bacs sont acheminés vers l’unité de stérilisation à l’aide d’armoires ou autres éléments mobiles de transport.
Le personnel en charge des opérations de réception-tri a reçu une formation appropriée et applique les mesures de protection afin d’éviter tout risque de contamination ou blessure accidentelle par les DMR souillés.

Les opérations de réception-tri font l’objet de procédures documentées et enregistrées dans le Système de Management de la Qualité (SMQ).

Le contrôle des DMR

Le contrôle lors de l’étape réception-tri consiste à vérifier et comptabiliser les DMR reçus ainsi que leur traçabilité.
Cette dernière doit comporter :

  • la dernière utilisation des instruments
  • l’évaluation du risque Prion
  • la réalisation du prétraitement
  • la fiche navette attestant du traitement effectué pour les DMR en prêt.

En l’absence de traçabilité, le traitement des DMR réceptionnés ne doit pas être poursuivi. Les éléments de traçabilité manquants seront réclamés au service utilisateurs ou au fournisseur.

Le tri des DMR

Les DMR sont triés en vue des opérations de nettoyage.
Le tri permet de sélectionner  :

  • les DMR devant être traités en priorité,
  • les DMR devant faire l’objet d’une procédure d’inactivation vis-à-vis du risque prion,
  • les procédés de nettoyage appropriées,

Les Dispositifs Médicaux à Usage Unique utilisés sont éliminés et ne doivent en aucun cas faire l’objet d’un retraitement.
Les déchets identifiés lors du tri doivent être éliminés par le circuit des Déchets d’Activité de Soins à Risque Infectieux (DASRI).

Cette  étape de tri doit permettre de prendre en compte :

  • l’aptitude du DMR à être immergé,
  • la compatibilité du DMR avec le traitement ultérieur en laveur-désinfecteur ou en lavage manuel,
  • le recours à des équipements de nettoyage spécifiques (automate d’odontologie, ultrasons, nettoyeur vapeur…).

Lors du tri, il est préférable de regrouper les instruments en lot patient correspondant à une intervention ou en lot service afin de faciliter l’étape de recomposition.

Réception-tri

DMR
neuf
DMR
de retour de
maintenance
ou de
révision
DMR
utilisés
DMR
en prêt
Réception
Demander les éléments de traçabilité
Elimination
Contrôles
  • Nombre et type de compositions
  • Traçabilité
Tri

En fonction de

  • Priorités / urgences
  • Procédé de nettoyage à appliquer
  • Usage Unique utilisé
  • Nécessité d’une procédure d’inactivation des prions

Si possible, regroupement par plateau et/ou par service

Si usage unique

Si absence de traçabilité

DMR réceptionnés et triés

Les partenaires de ce guide

Suivez ce lien